En ce qui me concerne, l’été a donc été pourri comme prévu. Donc, ça, c’est fait.

Côté cinéma, j’ai vu plein de films : un écureuil préhistorique en 3D, un nazi polyglotte, un petit beur qui parle corse, un vendeur de tracteur homosexuel albigeois (si, si), des crevettes de l’espace, une non-histoire d’amour qui dure 500 jours, une histoire d’amitié en pâte à modeler… Dans l’ensemble, j’ai aimé. Je préfère jeter un voile pudique sur cette histoire de cochons d'Inde agents secrets dans laquelle mes enfants m'ont entraîné...

Côté écriture, un été placé sous le signe des corrections (mes futurs « Royaumes perdus » et « Rendez-vous ailleurs ») avec, tout de même, un peu de rédaction (deux « Cartouche » et la suite de la saga « Pocket Jeunesse » coécrite avec l’ami Stef)…

Côté lectures : de la doc, encore de la doc, et l’excellent « Kraven » de l’ami Mauméjean (tout ouvrage comportant la réplique « ça va être un putain de Fort Alamo » se hisse instantanément très haut dans mon panthéon personnel).

Côté salons, je reviens de l’enthousiasmant SCIENTILIVRE, à Labège, avec tout plein de joyeux camarades dedans (voir la photo ci-dessous où je bosse pendant que Nathalie Le Gendre somnole) et quelques belles rencontres…

nath__et_moi

Pour finir, parce que vous avez été sages et avez patienté longtemps, voici la future couv’ de la réédition en poche du COMMANDO DES IMMORTELS, à paraître au printemps prochain.

Commando

J’essaierai de vous donner de mes nouvelles avant les six prochains mois...